J2 – à l’assaut de Grande-Terre

j2Par Silvana

« Contrairement à mes habitudes en vacances, je me réveille tôt, trop impatiente de profiter au maximum du lieu où nous sommes : petit déjeuner au top avec jus de fruits frais, sapotille et corossol (fruits locaux), baignade dans une eau déjà à la bonne température à 8 h du matin…

Nous rencontrons Béatrice qui conduit le mini-bus et Isabelle, notre guide. Direction la Pointe des Châteaux à Saint-François, dont le sommet offre un panorama à couper le souffle. Dans le bus, toutes les femmes s’entendent bien et les trajets passent vite entre fous-rires et anecdotes d’Isabelle. Notre guide va à 1000 à l’heure mais comme le groupe est réceptif, « c’est que du bonheur » !

Le maire de Saint-François, Laurent Bernier, nous reçoit au golf. Il nous explique comment il souhaite développer le tourisme dans sa commune. C’est un homme passionné et passionnant !

Il est temps d’aller à Anse Bertrand pour un déjeuner à la ferme. Clothilde, la fille du domaine, offre à chacune de nous un joli bouquet de fleurs du jardin et nous explique le concept des 3 Fermiers, la ferme tenue par ses parents. L’heure de l’apéro est largement dépassée mais nous ne pouvons pas refuser de goûter aux différents rhums arrangés. Nous dégustons ensuite un copieux déjeuner composé uniquement des produits de la ferme. Un pur délice.

Isabelle nous initie aux expressions locales, en particulier les bananes à qui les femmes donnent des surnoms en fonction de leur taille : « rhabillez-vous jeune homme », « je m’en contenterai », « tant pis si j’en crève »…

Evidemment ça fait beaucoup rire tout le monde et la bonne humeur est vraiment communicative. Les fous rires s’enchaînent.

Nous partons à la rencontre de Me Marie Gustave, biologiste et présidente de l’association des plantes médicinales et aromatiques de Guadeloupe. Elle nous raconte avec passion les propriétés des plantes qui composent le jardin du Parc Paysager de Petit-Canal et évoque avec malice les vertus « mystiques » de certaines d’entre elles.

Il est presque 19 h quand nous arrivons à l’hôtel. Cette journée a été tellement intense que j’ai l’impression d’avoir visité plusieurs pays et d’être là depuis au moins une semaine ! »

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Photos : © Christophe Meireis